Pourquoi les soft skills sont-elles les compétences du monde du travail les plus pertinentes pour le 21ème siècle ?

Selon un rapport de Dell et de L’Institut pour le Futur, 85% des métiers de demain (2030) n’existeraient pas encore. Époustouflant n’est-ce pas ? 

Ce rapport révèle une tendance bien présente : le monde du travail est en profonde mutation. Et nous n’en sommes encore qu’aux prémices d’intenses bouleversements. De quoi chambouler nos repères socio-économiques et redessiner les contours de nos interactions sociales. Les employeurs et recruteurs ont déjà conscience de tout ça. 

Pour cette raison, chacun a tout intérêt à capitaliser un maximum sur les compétences douces ou soft skills plutôt que de compter, comme nos parents – enfants du XXème siècle – sur les hard skills.

Le monde de demain est clairement tourné vers la mobilité professionnelle et l’accélération des reconversions. Le travailleur ne restera plus dans un secteur précis toute sa vie. Il multipliera les expériences pour valoriser ses aptitudes et son savoir-faire relationnel. 

Dès aujourd’hui, ce courant permet aux soft skills de se positionner d’une façon intéressante sur la boussole des recruteurs. Elles peuvent vous faire sortir du lot lors d’un entretien. Il faut donc apprendre à les valoriser et les considérer comme des compétences utiles !

Les softs skills, c’est quoi ?

L’anglais soft skills désigne ce que nous appelons les compétences douces ou compétences transversales

On dit de toi que tu es doué pour t’orienter ? Tu reçois des éloges parce que tu gardes ton sang-froid comme un moine shaolin dans toutes les situations ? 

Jean Claude van Damme en grand écart

Ces exemples donnent à penser que tu as probablement des compétences importantes côté leadership. Si elles te sont utiles dans la vie de tous les jours, avec ta famille et tes amis, elles sont naturellement transférables et exploitables dans la vie professionnelle. 

Ces compétences douces sont un mix entre ta façon d’être, ton savoir-être et les apprentissages qui dérivent de tes passions. Ce sont des aptitudes personnelles et comportementales que tu pourras mettre à profit dans ton boulot. La bonne nouvelle, c’est qu’elles ne sont pas fixes, mais qu’elles évoluent au fil de la vie. 

Les compétences dures à la ramasse ?

Pour autant, il ne faut pas ranger les compétences dures et le bagage technique au placard. C’est bien beau de pouvoir s’adapter et d’avoir la vista pour planifier un job, mais un ingénieur automobile a besoin de bases mathématiques indissociables à la bonne réalisation de son boulot. Ne jetons pas trop vite les hard-skills à la poubelle. 

Néanmoins, dans un monde où le nouveau travailleur réalisera toute une série de jobs, sa capacité à s’adapter et à faire prévaloir sa manière d’être sera déterminante sur le long terme. Le “dur” est la base pour faire correctement un boulot et il peut s’apprendre via des formations spécifiques. Mais à l’échelle d’une carrière, le “doux”, le mindset et la manière d’être feront clairement la différence. 

Attention donc ! La personne bourrée de soft skills qui n’a aucune intention de développer ses hard skills peut rapidement se transformer en faux expert, blablateur professionnel, qui ne fera pas long feu dans ses différents boulots. 

Un monde du travail qui a changé

Nous l’avons dit en introduction : le monde du travail a changé. Et il change à la vitesse grand V. Tu dois parvenir à t’adapter pour éviter de rater le train et de rester sur le quai. Avec la robotisation-digitalisation de nos modes de vie et l’apprentissage hyper-accessible, il faut que tu trouves ta clé pour sortir du lot et montrer que tu as plein de belles choses à offrir ! 

Le Poudlard Express quitte le quai 9 3/4

Une flexibilité accrue, des méthodes de management plus empathiques, des conditions de travail tournées vers le bien-être : toutes ces mouvances de l’univers professionnel sont des signes favorables pour la valorisation de tes compétences douces, de ton individualité et ta manière d’être. 

Quelques softs skills essentielles

On ne cesse de parler de soft skills depuis tout à l’heure, mais il te faut certainement quelques exemples plus concrets pour bien assimiler, alors en voici quelques-uns. 

Adaptabilité

L’adaptabilité te permet de tester ta capacité à apprendre, à innover et à rebondir. Avec elle, tu sauras aussi bien apprendre à jongler avec 4 balles que danser le foxtrot avec Jean-Marc Généreux (la chance !). 

Le jury de Danse avec les stars montre ses notes

Mémorisation

La mémorisation, c’est ta capacité à assimiler les infos et à les ressortir. Mais pas que ! La mémorisation est surtout un processus actif qui te permet d’approfondir ton esprit critique et ta faculté à faire des liens entre les choses. 

Planification

La planification, c’est l’art de mettre les choses en place pour que tout se passe bien … et de pouvoir rebondir si ça capote un peu. Il faut avoir un peu de Bobby Fischer pour anticiper les 3-4 prochains coups, mais aussi un chouia de Genghis Khan pour mener tes batailles comme un grand stratège. 

Multitasking

Ah ça non… Le multitasking, ce n’est pas tout faire en même temps ! C’est plutôt ta capacité à bien gérer ton temps pour pouvoir enchaîner des activités différentes en conservant une concentration sans failles. 10 minutes de déjeuner avec tes enfants, un quart d’heure de discussion avec ton client, 30 minutes de rédaction de mails, tout ça mené avec brio. C’est ça le vrai multitasking. 

Le rôle de Kirae dans tout ça !

Bon, c’est vrai, on n’a pas dit tout ça pour faire joli. 

Si nous avons choisi d’insister sur les soft skills, c’est que nous sommes convaincus qu’il fallait créer quelque chose pour aider le travailleur 2.0 à les développer. Cette réflexion nous a permis de mettre le doigt sur une vérité imparable : le jeu vidéo est un outil formidable pour développer les compétences transversales ! 

Avec nos jeux vidéos certifiants, nous te proposons d’aiguiser tes douces compétences pour compléter ton CV d’une façon bien utile. Prêt pour le challenge ?

Mario lève le pouce pour t'inviter à participer au challenge

Continuez votre lecture